Cartefoi.net
Envoyer une carte virtuelle
Conna√ģtre J√©sus
Devenir chrétien
Vie chrétienne
Vocation
Prière et célébration
Chapelles d`adoration
Compléments
Tribunes
Accueil > Textes Plan
Rechercher
Télécharger

La gourmandise: un des 7 péchés capitaux




Le péché de gourmandise
La gourmandise, d'une autre façon, éloigne l'homme de Dieu. La nature humaine, animale et longtemps exposée aux famines a appris à profiter de chaque occasion qui lui est donnée de manger. Si cette nature n'est pas domptée, l'individu mangera tout ce qui lui tombera sous la main. La gourmandise a été développée chez l'humain pour en assurer la survie. Il aurait été embêtant - voire menaçant - pour l'espèce si les caprices gustatifs ou d'horaire avait tenu loin de la caracasse nos ancêtres des cavernes. D'eux, nous avons appris que tout ce qui est là, est là pour être mangé immédiatement. Ainsi, la société d'abondance et même la société de subsitance offrent plus de nourriture que ne pourrait en fournir la seule nature ou la seule chasse. Néanmoins, l'humain doit se maîtriser pour accepter de ne pas se gaver. La gourmandise est le péché qui consiste à lever le frein de la maîtrise. Ainsi, le gourmand, consciemment ou non, retombe dans sa nature animale et donne liberté à son instinct de survie. Il se dit: "Prenons tout ce qui passe pour être en mesure de traverser les périodes difficiles." Ce faisant, il ne se fie pas à la Providence divine, mais à ses seules forces pour assurer sa survie. Nous retrouvons ici la nature du péché: assurer sa vie, sa survie et tenter de se donner la vie éternelle par ses propres moyens plutôt que de la recevoir de Dieu.

Voir aussi:

Par Patrick Allaire, ptre






Revoir le texte de base
Tous les textes complémentaires :     Cliquz ici.

Des r√©actions suite √† cette r√©flexion?     √Čcrivez-nous.